• Victoire & Vocal

Ventes Online: Qui peut profiter de cet essor et de ce ?

Dernière mise à jour : 7 déc. 2020

Les entreprises ont la voie libre




Un stock minimum n’est pas nécessaire pour se positionner sur une Marketplace. Toute marque a la possibilité de commercialiser ses produits dans un site comme Amazon ou Cdiscount . Pour ce faire, il doit respecter quelques conditions. Celles-ci varient en fonction du site de Marketplace et sont généralement les mêmes.


Chaque marque doit s'acquitter d’un abonnement par mois qu’il reverse au site de Marketplace pour avoir l’autorisation de commercialiser ses produits sur le site .

La plateforme de Marketplace se donne le droit de récolter des frais de ventes qui s'élèvent entre 8 et 15 %.


Les ventes événementielles, parfois, constituent aussi un moyen pour les marques peu connues, avec peu de budget et sans site d'e-commerce, de se faire connaître auprès d'une large cible. C'est le cas d'Annick Delmas, marque de produits diététiques créée par une société familiale d'à peine neuf salariés.

« Nous n'avions pas de site marchand, d'où ma démarche d'aller vers les ventes privées pour rechercher de la notoriété. C'est un canal de publicité qui ne coûte rien » explique Christophe Crochu, le fondateur.

La seule dépense pour la société a été de vendre des produits à prix coûtant sur les quelques jours de l'événement. Après un test concluant en juin sur le site Palaisdesmarques. com, elle envisage de réitérer l'expérience.



Le luxe prioritaire dans les sites de ventes privées contrairement aux Marketplace


Dans les Marketplace, le type de marques varie de l'artisanat lambda aux marques luxueuses comme Dior ou Dolce&Gabbana.


Pour les sites des ventes privées, il n'y a principalement que des marques plutôt haut de gamme.


Deux intérêts principaux à se positionner sur ces sites :

  1. - Attirer plus de monde sur le site officiel en gagnant de la visibilité

  2. - Liquider des invendus ou de fins de séries.

Le stock représente un coût financier important à assumer pour une marque. Grâce à l’opportunité des sites online que ce soit sur les Marketplace ou sur les sites de ventes privées, les marques peuvent déstocker le plus possible de produit pour alléger ses niveaux de stock et ainsi faire des économies.


Pour répondre à la demande produit, les sites de Marketplace n’ont pas la nécessité de réaliser une étude de marché pour comprendre les envies et motivations d’achats de leur clientèle. Chacun d’entre eux possède une offre assez large pour répondre à tout type de demande. Cependant les sites de ventes privées ont besoin de connaître les envies, besoins et les intérêts d’achat sociétaux. Sachant que leurs offres sont réservées à un type de clientèle avec des cibles très précises, ils ne doivent pas se tromper et proposer des produits bien adaptés aux cibles.



Les produits qui ont le plus de succès


Les produits et services les plus achetés sur internet sont l’habillement/mode avec un 58 %, puis les produits culturels avec 50 % et les voyages/tourisme avec un 40 %.


Les produits cosmétiques, les bijoux et montres et autres articles mode sont des produits fortement représentés sur les sites de ventes privées car sont fréquemment demandés par les consommateurs.


La cosmétique représente 34% des ventes online 2019 faites par les Français, il s’agit du 7ème poste d’achat le plus plébiscité avec une augmentation de la consommation de +15% sur ce segment. Une tendance qui amène à s’investir fortement sur ce marché en mode online.



Zoom sur la beauté avec le leader Beauteprivee


La qualité graphique, expérientielle et rédactionnelle de son site, riche en conseils sur les produits permettent à Beauteprivee de gagner la confiance de bien des marques. Avec une excellente notoriété sur les réseaux sociaux, cette plateforme source ses produits directement dans les stories des consommatrices, youtubeurs et instagrameuses.


Créé il y a 15 ans est aujourd’hui le leader des ventes privées de cosmétiques et de soins avec un chiffre d’affaires de 53 millions d’euros sur le dernier exercice 2019. La plateforme a multiplié depuis 2016 son chiffre d’affaires par 2, ce qui en fait le premier pure player beauté français. Elle possède plus de 3 millions d’inscrits qui reçoivent quotidiennement une sélection de marques de beauté, soins en instituts et spas ou séjours bien-être dans des lieux prestigieux.

Racheté en 2017 par Showroomprivé qui a le contrôle à 100% depuis Avril 2019, le site Beauteprivee apporte une dimension supérieure au TOP#2 de la vente privée (après Veepee),

«Cette acquisition va permettre à Showroomprivé d'occuper, grâce à Beauteprivee et sa réputation dans le monde des cosmétiques, une place de référence dans la beauté», souligne David Dayan.



Les sites online sont un eldorado pour les marques afin de gagner en visibilité, déstocker ses invendus et booster ses ventes.

Que ce soit sur les marketplaces ou sur des sites de ventes privées, les marques ont tout intérêt á étudier la pertinence de ce format de vente.


Donc un eldorado mais, comment s’y prendre ? La définition d’une politique commerciale s’impose comme un outil important de démarrage. Cette politique va définir les avantages comparatifs de chacun de canaux de vente pour développer les ventes et faire connaître la marque. Une stratégie axée sur le développement de ventes online avec de fortes remises peut causer tort au réseau traditionnel de distribution qui ne pratique pas les mêmes remises. Donc, attention à la bonne cohérence de chacune des stratégies de vente.


Les avantages des plateformes de vente privée comme le gain de visibilité et notoriété et l'opportunité de liquider des vieux stock et fins de séries méritent fortement d'être étudiés.


Une témoignage...


Luxenter, marque espagnole de bijoux fortement reconnue en Espagne et à l’international, a opté pour une stratégie de ventes online contrôlée et intelligemment pensée afin de retirer le maximum profit à chaque canal de vente.


Avec une distribution retail très présente en magasins en nom propres, chez des franchisés et magasins multimarques, le patron Ivan Moreno ne souhaitait pas se tromper.


Veronica Gonzalez, Directrice Commerciale de la marque à l'époque, avait opté pour une stratégie sporadique, avec présence très occasionnelle, surtout bien ciblée sur des sites comme veepee.com et showroomprivee. Dans le même temps, une stratégie de communication transparente s’est décidée avec le retail, notamment avec des propositions de remises similaires aux sites de ventes privées. Détaillants et sites online jouaient avec les mêmes conditions de départ afin de ne pas heurter les sensibilités des uns et des autres.


Une stratégie commerciale payante pour la marque qui envoie le message “tous égaux” avec une mise en parallèle, incluant une action 100% dédié online en créant des marques et collections exclusivement ventes privées. Ces collections répondaient parfaitement aux besoins produit et prix de l’audience type de ces sites et très différenciées de l’essence principale de la marque.


La combinaison de ces deux stratégies a permis d’optimiser les ventes par canal et de ne pas cannibaliser l’un d’eux.

«La preuve que c’est possible harmoniser et exploiter des canaux qui peuvent sembler incompatibles entre eux dès lors que la stratégie est bien définie», affirme Veronica Gonzalez

Trouvez ici un document pour vous aider a bien comprendre les Stratégies Vente Online


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout