• Victoire & Vocal

Un levier de croissance à l'export ?


Un bon départ afin de penser à optimiser sa croissance grâce aux marketplaces est déjà de les considérer comme un canal de vente à part entière.





Pour maîtriser ce canal, posons nous déjà trois questions de base :


  • Le positionnement de chaque marketplace : image, politique de prix, étendue de l’offre, services proposés et visibilité. En fonction de ces paramètres, étudier lequel correspond au mieux à l’offre et l’image que nous souhaitons développer.

  • L'inventaire doit être à jour, les produits bien décrits, les visuels de qualité et bien choisis.

  • Et évidemment, être conscient que le service est un point crucial pour le bon déroulement. Le client est plus roi que jamais dans le commerce digital et il nous le fera bien comprendre par ses avis et notations sur notre offre et notre service. Sa satisfaction jouera un rôle essentiel dans la réussite de notre projet.


Pour voir plus loin que nos frontières, certains marketplaces proposent des services spécifiques.


Les avantages d'adhérer á cette stratégie :


  • Toucher une audience déjà installée qui permet de tester un nouveau marché sans moyens excessifs.

  • Une image dans le marché cible qui rassure le consommateur.


Amazon, eBay et AliExpress constituent les trois meilleures plateformes transfrontalières actives en Europe.


Le top 10 des marketplaces transfrontalières opérant en Europe est : Amazon (USA), eBay (USA), AliExpress (Chine), Etsy (USA), Discogs (USA), Vinted (Lituanie), G2A (Pologne), Fartetch (GB) et Bandcamp (USA).


A tenir compte afin d'avoir une stratégie á l’international rentable :


  • Choisir la bonne marketplace selon notre pays d’export. Peut-être préférer une marketplace locale leader à une grande marketplace généraliste internationale.


  • Créer un choix de produits et prix adaptés au marché en question.

Zazzle est une marketplace qui permet aux designers et aux artistes de créer ou de personnaliser une vaste gamme de produits prêts à l’emploi, puis de les vendre.


  • Élaborer de belles fiches produits avec des descriptions détaillées (bien traduites) et rassurantes pour l'acheteur. Accompagnées de photos produits et autres visuels qui mettent en valeur le produit. Il faut se rappeler que le client ne pourra pas toucher le produit, nous devons lui proposer une expérience d'achat la plus complète et satisfaisante possible.


Par exemple, eBay propose un programme d’expansion européen au travers de Webinterpret pour la traduction des fiches produits en plusieurs langues ainsi que leur mise en ligne sur les sites eBay des pays sélectionnés.


  • Le service client et la logistique dans le pays d’export sont des sujets à maîtriser oui ou oui.


Amazon, par exemple, propose une solution de livraison en marque blanche à ses clients dans ses différents pays d’implantation.


Bonanza avec ses sites au Royaume-Uni, au Canada, en France, en Allemagne, en Inde, au Mexique et en Espagne et souvent comparé à Ebay ou Amazon. Il ne facture pas de frais de référencement ni de frais mensuels de magasin.


Rakuten qui est le plus grand site de e-commerce du Japon, vous permet de vendre à plus de 100 millions de clients dans le monde entier avec la possibilité de répertorier des produits dans 12 catégories.


N’essayez pas de vous attaquer d’un coup à plusieurs marketplaces. Prenez le temps de bien comprendre comment chacune d’entre elles fonctionne et lesquelles s'adaptent le mieux à votre produit avec ses pour et ses contres. Choisissez-en une, passez du temps à bien la maîtriser puis évaluez-la.


C’est ensuite que vous pourrez vous y attaquer à la prochaine, si c’est cela devient votre choix stratégique.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout