• Victoire & Vocal

RGPD pour sécuriser la DIMENSION VOCALE

Dernière mise à jour : 7 déc. 2020

L'étude révèle que le sujet crucial des objets connectés et assistants vocaux, digitaux par extension se trouve dans la "rassurance" avec des gages de confiance.




41% of users reported concerns around digital assistants and voice enabled technology - l'inquiétude la plus grande est dans l'exploitation des données, surtout en Europe.








Le mot pour rassurer?

Heureusement, la CNIL et RGPD veillent, cadrent et accompagnent.

Le RGPD impose de grands principes, à savoir :

- Le consentement explicite de l’utilisateur. - L’accès de l’utilisateur à ses données. - Le droit à l’effacement. - Le principe du Privacy by Design. - Le DPO (délégué à la protection des données).


Et donc ? La reconnaissance vocale obéit au RGPD, au même titre que toutes les autres technologies ayant utilisées les données personnelles de l’utilisateur.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à prendre attache avec des experts du sujets.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout