• Victoire & Vocal

Quels sont les [BONs] réflexes en temps de crise ?

Dernière mise à jour : 9 déc. 2020



Aujourd'hui, le monde économique est dans un équilibre précaire. les entreprises vivent dans un contexte de crise inattendu, Depuis l’allocution présidentielle de jeudi 12 mars liée à la pandémie du COVID-19, les cellules de crise se multiplient. Déstabilisées dans leur organisation du travail et dans leur production, l’inquiétude est forte, trancher entre leur volonté d’assurer la pérennité de l’activité et leur responsabilité de protection de leurs salariés, les entreprises sont défié et doivent agir avec pragmatisme et responsabilité pour remonter la pente.


Une situation inédite et des circonstances difficiles


Le début d’une double crise inquiétante, d'une part, on a la panique boursière qui va avoir des conséquences hasardeuse sur l'économie réelle du pays et d'autre part, on a les mesures sanitaires prises par les gouvernements liée au confinement qui met à l'arrêt de très nombreuses activités économiques.


Une situation mondiale difficile à vivre et à surmonter pour de très nombreuses structures qui ne savent pas de quoi demain sera fait ni quand est ce que ce cauchemar prendra fin et surtout quel en sera le prix ?


TELECHARGEZ LA FICHE RÉFLEXE DU DIRIGEANT


  1. Faire preuve d’empathie Dans de telle circonstance, certains employés peuvent s’isoler ou développer une plus grande intensité de leurs enjeux de santé mentale, ainsi le dirigeant doit être sensible et à l’écoute de ses derniers, il doit si besoin les orienter vers un soutien ou des soins appropriés. De ce fait Il gagne à les sensibiliser à leur responsabilité citoyenne et les inviter à prendre soin de leur entourage par de petits gestes simples.

  2. Ne pas se mettre à l’écart Le concept des war rooms peuvent se révéler dangereux s’ils fonctionnent en vase clos, Il ne faut donc pas perdre ses antennes sur le terrain car Le danger est de s’isoler et de créer un sentiment d’urgence qui peut influencer les décisions au détriment du futur.

  3. Garder son sang froid En temps de crise, ce sont les beaux moments pour bâtir ou détruire notre leadership auprès des employés car c’est durant ces périodes que les leaders se font le plus regarder et le plus évaluer.

  4. Méditer Généralement en temps normale nous sommes toujours occupés. Ainsi cette période représente une belle occasion de réfléchir à ce qu’on peut faire différemment et de consulter son équipe là-dessus, maintenant on a plus de temps pour s’arrêter et réfléchir plus sérieusement.

  5. S’occuper de soi Il faut s’assurer de garder du temps pour sa famille et soi car si on s’épuise, on ne sera pas un leader efficace et cette crise à plus l’air d’un marathon que d’un 100 m.

  6. Ne pas craindre de changer une décision Dans un environnement mouvementé et des circonstances où tout le monde se critique mutuellement, Certains gestionnaires peuvent hésiter à changer d’idée rapidement de peur de commettre des erreurs hors à l’heure actuelle, les faits n’ont souvent qu’une vie de quelques heures donc il ne faut pas hésiter quand les faits changent, je me dois de changer d’idée.

  7. Avoir Confiance en ses collaborateurs Les hauts dirigeants ne sont pas aussi intelligents que l’ensemble des gens sous leur responsabilité, Il y en a qui excellent dans ce genre de situation, il faut leur donner de la place, leur faire confiance et interroger chaque professionnel sur son domaine d’expertise.

  8. S’écouter, échanger et communiquer Il est essentiel de communiquer une « raison d’être » qui servira de guide aux employés, tout en leur accordant une certaine flexibilité d’y parvenir. Il faut écouter les employés sur la ligne de front car ils peuvent avoir de bien meilleures idées que nous et ils sont plus près du vrai monde.

  9. Profiter de l’opportunité En temps de crise, les gens sont plus ouverts au changement, ils sont plus flexibles ainsi les possibilités qui se butaient autrefois à beaucoup de résistance pourraient désormais devenir beaucoup plus faciles à implanter ainsi il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre.

  10. Conserver les liquidités Préserver les liquidités de l’entreprise est essentiel car le jour où il n’y a plus d’encaisse, les entreprises ferme les portes ainsi il est important de se faire une épargne, parce qu’on ne sait pas combien de temps cette crise va durer.


Ainsi cette crise risque de créer de nombreuses occasions de changement à long terme dans les entreprises, une situation particulière qui impactera toute les organisations du monde.






11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout