• Victoire & Vocal

Mon Article, Star du Web : Suivez le Guide ! -2

L’argument n’est pas de convaincre mais de donner à réfléchir


Les internautes ont sélectionné votre article pour la valeur ajoutée qu’il apporte. Ce sont les paragraphes qui vont contenir les informations qu’ils recherchent. En fonction de la complexité de la thématique choisie, l’organisation pré-rédactionnelle de votre article pourra vous faire comprendre de quelle manière celui-ci sera structuré grâce notamment aux intertitres.

Ainsi privilégiez des paragraphes courts, compréhensibles et adaptés à vos lecteurs afin de générer une lecture agréable. Vous aurez alors plus de chance que votre article soit relayé et partagé. Votre référencement s’en verra optimisé parmi la multitude d’articles déjà existants.

Pour compléter votre argumentation, utilisez un vocabulaire impactant provoquant des émotions chez le lecteur. Ce dernier doit de sentir impliqué au travers de votre article : par des mots forts liés à votre thématique, cela afin de le pousser à agir. Le lecteur doit être interpellé par votre argumentation, non seulement de sorte à ce qu’il comprenne votre message mais aussi qu’il se remette en question quant à certains aprioris ou ressentis qu’il peut avoir.

Enfin vous pouvez utiliser des puces pour établir et organiser votre argumentation, que ce soit pour lister et organiser votre raisonnement ou synthétiser vos pensées. L’objectif principal est que votre publication soit comprise de tous en combinant information et argumentation.

À respecter :

  • Taille : 900 signes par paragraphe

  • Compréhensible et adapté à votre audience

  • De l’information et de l’argumentation

  • Jouez avec les émotions de votre audience

LE FOND C’EST LA FORME



Négliger la mise en page et l’habillage serait une erreur...


Votre article doit non seulement être lisible, mais également bien présenté afin que vos lecteurs apprécient le contenu et la manière dont vous disposez les éléments. L’avantage de la rédaction d’article web coïncide en la police potentiellement utilisable.



Si maintenant, je commence à écrire de cette manière, il sera peut-être pour vous plus difficile de lire le contenu qui vous est proposé. Veillez donc à privilégier une police facilement lisible pour tous.


En complément de cela, veillez à organiser votre contenu grâce à des titres plus apparents (en gras et souligné par exemple) que le contenu en lui-même tout comme les intertitres, les citations, les remarques, etc. Cela permettra notamment au lecteur de se retrouver dans le texte et de ne pas se poser la question de savoir à quelle étape se trouve-t-il.


Maintenant, pensez à la cosmétique de votre article : l’habillage. Pour cela, utilisez des images de bonne qualité en lien avec votre ligne éditoriale. Si cette dernière est plutôt humoristique, utilisez alors des images décalées et colorées par exemple. En tant que valeurs ajoutées, les images servent d’accompagnement à la lecture et aux paragraphes afin d’appuyer certains éléments ou informations importantes à retenir.

Et petit conseil, privilégiez les sites libres de droits pour y trouver vos plus belles illustrations: Unsplash, Pixabay, Freepik, etc.


Mais vous également utiliser des outils de mises en page pour vos visuels et images comme Canva. Afin de personnaliser vos contenus de manière intuitive, sans pour autant posséder toutes les compétences d’un graphiste, de nombreux modèles sont à votre disposition afin de les adapter en fonction de votre ligne éditoriale et de votre charte graphique. Vous gagnerez ainsi de l’espace pour pouvoir y exprimer vos idées. Canva est un instrument qui pourrait, à terme, devenir l’un de vos meilleurs alliés.


“Une image vaut mille mots” dixit Confucius.


Cet ensemble doit inciter le lecteur à lire votre contenu jusqu’au bout.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout