• Victoire & Vocal

Les ventes privées ou la vente Online : un eldorado ?

Dernière mise à jour : 9 déc. 2020

C’est une stratégique du développement commercial de l’entreprise



Les stratégies employées par les marchands sont très différentes entre les plateformes spécialisées vente de online, la vente privée et les Marketplace évidemment parce que les publics diffèrent. Mais cette mise en ligne de vos offres et produits en dehors de votre site e-commerce classique :




  • est-ce une opportunité ?

  • une alternative ?

  • un canal complémentaire ?

  • ou un risque de cannibalisation pour votre site ?


Un premier élément de réponse avant la lecture de cet article vous est proposé. Le web c’est 81,7 milliards d’euros achats en ligne réalisés par les Français en 2017, pour un total de 1,2 milliard de transactions.



L’avis de l’agence Victoire & Vocal


Votre audience de site web e-commerce, même avec toutes les meilleures stratégies SEO, SEA et affiliation ne captera jamais 100% du trafic web. A priori, tous les chemins mènent à Rome, donc multiplier les canaux de commercialisation revient à ramener plus de monde chez vous. Les conditions d’accès, de vente et contraintes de stocks ne sont pas les mêmes que chez vous, c’est pourquoi l’arbitrage est à faire avec le plus grand sérieux !



Sur quels canaux online pouvez-vous prospecter ?


Infographie du marché et du potentiel pour les marques sur ce lien.jpg




Définitions


Nous vous glissons ces quelques définitions pour vous aider à y voir plus clair, globalement dans cet article nous aller parler du monde online en nous attachant à ces différentes formes de commerce.


  • Les sites de vente privée commercialisent des offres ou produits sur un temps limité au sein d’une plateforme web dédiée à mettre en avant les offres de marchands. Un leader ? Vepee.com.

  • Un site de vente privée peut se spécialiser sur un univers produit spécifique : luxe, voyages, mode. Un leader ? Showroomprive.com avec son achat en 2019 du site Beauteprivee, acquisition qui renforce sa position sur le secteur de la beauté.

  • Un site e-commerce de marque commercialise exclusivement des offres et produits dont la boutique en ligne est le marchand exclusif (ce qui n’interdit pas la revente).

  • Les marketplaces sont des sites web qui commercialisent des biens et services via des tiers, des marchands. Un leader ? Amazon.com

  • Une marketplace spécialisée ne commercialise des offres d’une seule famille produit : beauté, bijoux, food avec des marchands qui sont en compétition. Un exemple ? Bijourama.com



La vente online a le vent en poupe !


La France recense plus de 190 000 sites marchands soit +15% par rapport à 2018 dont la majorité effectuent aujourd’hui moins de 100 ventes par mois. Par conséquent, plus l’offre sur internet s’élargit, plus le nombre de transactions est important comme le souligne les plus d’1,7 milliard de ventes e-commerce sur l’année 2019 (soit +15,7%). Attention, la FEVAD nous met en garde à travers la diminution du panier moyen qui passe sous le seuil historique des 60 euros en France.


Ainsi, selon l’indice iPM les marketplace progressent de +14% en 2019 tout en représentant 33% du chiffre d’affaires des sites marchands soit 3 points de plus par rapport à 2018 (30%).


Les sites e-commerces représentent 103,4 milliards d’euros en 2019 soit une augmentation de 11% par rapport à l’année de 2018. Cette augmentation montre l’importance de l'e-commerce dans le monde de demain car ce marché est en évolution permanente.



https://www.lefigaro.fr/flash-eco/showroomprive-detient-desormais-100-de-17 beauteprivee-20190430

https://www.wizaplace.com/fr/definition-marketplace/

https://www.emarketerz.fr/e-commerce-france-2019-chiffres-cles-croissance/

https://www.lsa-conso.fr/l-e-commerce-a-genere-103-4-mrds-d-euros-en-2019-en-france,339086


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout