• Victoire & Vocal

LES CLES D’UN PLAN DE COMMUNICATION REUSSI

Dernière mise à jour : 7 déc. 2020

Nous ne naissons pas marque, nous le devenons progressivement... nous pouvons aussi cesser de l’être




Communication (nom féminin) :

1. Action de communiquer : être en communication avec quelqu’un.

2. Action de transmettre quelque chose à quelqu’un : communication d’une nouvelle.

3. Pour une entreprise, action d’utiliser les médias pour faire connaître son activité et promouvoir son image auprès du public



46 milliards d’euros : voilà les montants dépensés par les entreprises françaises dans le cadre de leurs diverses actions de communications (Etude EY, UDA, UDECAM et INSEE). Ces dépenses, qui par ailleurs, sont supérieures aux dépenses de R&D, représentent pas moins de 2,1% du PIB français qui sont partagées en partie entre la communication dite “commerciale”, et celle dite “publicitaire”.



De plus, la présence digitale des entreprises devient de plus en plus centrale avec près de 3 milliards d’euros consacrés à celle-ci. Mais qu’elle soit “online” ou “offline”, la COMMUNICATION ne se résume pas uniquement à réaliser des actions de communications toutes les 5 minutes. Quantité ne veut pas dire qualité…


Le moyen le plus facile de détruire une marque est de mettre son nom partout.


Connais-toi toi-même !


Primo : diagnostic de la situation


Tout commence par un diagnostic de son entreprise (interne et externe) : une analyse de la situation ! Ainsi ayez recours à l’utilisation de différents outils comme le SWOT ou encore la matrice BCG afin d’avoir cette base indispensable qui vous permettra par la suite de vous fixer des objectifs. N’hésitez pas à vous questionner au maximum afin de dresser un portrait type de votre entreprise et de son marché. L’objectif de cette première étape est de lister quelles sont vos armes pour faire face à la concurrence.


Deuzio : se fixer des objectifs


Une fois que vous avez effectué une revue de vos troupes, il s’agit désormais de leur attribuer des objectifs à atteindre ! Souhaitez-vous développer votre notoriété ? Déclencher l’acte d’achat ? Informer votre clientèle ? Ou tout cela à la fois ?

Mille et une question peuvent se poser, mais il est primordial de déterminer ce pour quoi vous voulez engager et mettre en place des actions de communication. Celles-ci ont un budget, alors autant les rentabiliser au mieux.


Tertio : identifier vos cibles


Vos troupes sont parées à l’action sachant quoi faire, mais au fait : qui visez-vous ? Il est indispensable de déterminer le ou les profil(s) type du ou des client(s) que vous souhaitez atteindre au travers de vos actes opérationnels. Que ce soit son profil, ses habitudes, son comportement, ses besoins ou encore ses freins.


Quarto : élaborer votre message


Il s’agit de votre discours, votre pitch. Il doit être clair, concis et adapté. Il répond aux questions :

  • Qui ?

  • Pour qui ?

  • Avec qui ?

  • Quoi ?

  • Pourquoi ?

  • Pour quelle mission ?

Tout clients et futurs prospects devront indubitablement comprendre le message que vous voulez leur faire passer. Vous souhaitez leur transmettre quelque chose, mais autant qu’ils comprennent à quoi cela peut bien leur servir.

Cela va de soit, votre message se devra d’être adapté en fonction de la cible déterminée sur la base d’une même et unique ligne éditoriale. Adoptez le ton que vous souhaitez mais n’en déviez pas !


Vous aurez lors élaboré une plateforme de contenus (tribunes, avis d’expert, communiqués de presse, études d’opinion, infographies, etc.) prête à être diffusée.


Les idées sans suivi sont inutiles !


Cette période de réflexion validée, il convient désormais de vous poser la question :

comment mettre en place ces actions de communication ?

Grâce à la pré-analyse que vous avez pris le temps de mener, vous allez ainsi pouvoir déterminer quels sont les outils adaptés à votre situation et vos objectifs. Que ce soit de manière digitale, aux travers d’événements, de relations presse ou encore via la publicité : soyez cohérents et adaptez vos canaux de communication en concordance avec votre public cible !


Cela va de soit, à chaque canal son budget. Il est ainsi crucial pour vous d’évaluer et de bien prendre en compte le coût non seulement budgétaire, mais également en termes de ressources humaines que chaque outil peut demander.


Par la suite, vous allez pouvoir passer à une étape primordiale : celle de la planification des actions de communication. Comme précisé précédemment, on ne lance pas des opérations de communication, parfois longues et coûteuses, au doigt mouillé. Il convient donc de prévoir un temps dédié à la planification :

  • Quelle opération ?

  • Quand aura lieu votre action ?

  • Qui sont les personnes impliquées ?

  • Où se déroulera cette opération ?

  • Combien de temps ?

Gardez toujours sous le coude cet agenda, qu’il faudra bien souvent revoir et réajuster en fonction de votre actualité par exemple… Soyez flexible !


“L’organisation induit l’efficacité qui elle-même impacte la qualité du temps personnel.”

Que la stratégie soit belle c'est mieux, mais pensez à évaluer le résultat


La suite ? Retour dans le passé, c’est l’heure de l’analyse ! Mais cette fois-ci, il convient d’analyser vos actions et vos performances et surtout votre retour sur investissement.


Les outils sont légions en matière d’analyse des opérations de communication. Que ce soient KPIs (Key Performance Indicator), enquêtes auprès de vos clients, acquisition de nouveaux prospects, taux d’engagement, taux de rétention, acquisition de trafic ou tout bonnement vos ventes… Il est crucial pour vous de savoir si oui ou non, telle ou telle action de communication a été bénéfique et surtout à répondu à vos objectifs et attentes. Honnêtement, il vaut mieux ne rien faire que faire pour rien...

L’erreur est humaine, persévérer est diabolique !


1. S’organiser ! Prenez le temps nécessaire pour établir le plus justement votre stratégie en fonction de divers facteurs que sont vos clients et votre environnement interne et externe, sinon autant partir à la guerre avec un couteau en plastique...


2. S’analyser ! A quoi bon faire tant d’efforts si c’est juste pour votre plaisir... Le retour sur investissement doit être à la hauteur de vos attentes et des objectifs que vous vous êtes préalablement fixés. Ainsi, repérez ce qui a fonctionné mais également les actions n’ayant pas été bénéfiques afin de vous réajuster à l’avenir.


3. S’entourer ! Ne vous lancez pas tête baissée dans votre projet. Sachez que toute proposition est bonne à prendre. Alors oui, privilégiez les conseils de spécialistes et de professionnels plutôt que ceux de votre voisine (même si elle doit avoir de très bonnes idées, je n’en doute pas). Ne voyez pas cela comme un aveu de faiblesse mais plus comme une décision raisonnée. Et n’oubliez pas : à chaque opération de communication son canal. Si vous êtes spécialisés dans la conception de vêtements éco-responsables, évitez de promouvoir cela via une distribution de flyers…


4. Se réajuster ! Voilà l’un des mots d’ordre dans le cadre de vos opérations de communication. Il est primordial pour vous de bien prendre en compte la teneur de chaque événement et actualité afin de planifier et d’organiser au mieux vos actions.


Vous l’aurez compris…


La communication est un cocktail qu’il convient de doser à bon escient et avec les éléments adaptés afin de permettre à votre activité de se développer et de rester pérenne.

Maintenant, si vous ne souhaitez pas grandir, oubliez de ce que je viens de vous dire ! Mais gardez à l’esprit que “La communication requiert 25% du dirigeant” - dixit Chester Barnard - , alors ne négligez pas cette partie et remettez vous en question perpétuellement !


Comme détaillé précédemment, vous devez adopter une communication en lien avec votre identité et le profil de votre client, mais également en tenant compte du contexte dans lequel vous évoluez.


Et à moins de vivre sur Mars, la récente crise sanitaire ne vous aura pas échappé… Alors si vous voulez d’autres petits conseils rien que pour vous, téléchargez notre livre blanc !


La communication en temps de crise

32 vues0 commentaire