• Victoire & Vocal

La dimension vocale : c'est l'​Eldorado ou du blabla ?

Dernière mise à jour : 7 déc. 2020


Dans un contexte toujours plus dirigé vers de l'authenticité : utiliser sa voix pour demander des informations, faire des recherches ou même passer une commande, c'est bien plus naturel que de taper au clavier ! Tout le monde nous en parle, mais à quel point l'ère du vocal va améliorer notre quotidien et ouvrir de nouvelles fenêtres sur de la communication plus rentable pour le consommateur et les marques ?





Imaginez un monde où vous n'utilisez plus vos doigts pour communiquer, il vous suffit de parler... mais c'est comme avant ? Partagez votre avis sur ce test d'1 minute


Les utilisateurs de la voix sont heureux


Microsoft publiait dans une étude éditée en 2018 : 80% des personnes interrogées se déclarent «plutôt» voire «très» satisfaites des assistants digitaux. Ce sont les interfaces qui démocratisent l'usage de la voix : les mobiles avec Siri et OK Google, les bornes vocales Alexa, Google Home, les outils vocaux domotiques ou encore les logiciels qui deviennent inter-opérables (c'est le cas de Cortana de Microsoft).

Une dizaine d'années en arrière, parler à un appareil mobile était une idée classée folle pour obtenir une information voire même relevant de l’utopie. Fini la vision futuriste, c'est maintenant réalité avec tous ces assistants vocaux.

Interpeller vocalement avec une phrase comme "Alexa, réserve moi un taxi" ou "Siri, comment cuisiner les endives, je déteste ça" est devenu totalement usuel. Vous le faites vous aussi ?

Selon Gartner d'ici 2020 c'est 30% des recherches web qui se feront sans écran.


Comment utilisez-vous la fonction vocale de vos appareils ? Faites le test ici


Un article de :



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout