• Victoire & Vocal

La crise est déjà là. Comment s’adapter, anticiper et réagir ?

Dernière mise à jour : 7 déc. 2020

Instaurer une cellule de crise semble souvent être la solution parfaite puisqu’elle traite les informations en temps réel en se concentrant exclusivement à la gestion de la crise.


Cette dernière permet d’anticiper et de prévenir les perturbations, gérer les imprévus et tirer des leçons. Elle joue un rôle majeur dans la construction d'une vision commune à partir d'une situation instable puisqu’elle acquitte la direction de l’entreprise du travail de réflexion et de logistique lié à la gestion d'une crise.


Une cellule de crise devrait exister avant que la crise n’arrive, elle est pilotée et matérialisée par de nombreux outils indispensables pour prendre des décisions.

A CONSTRUIRE AVANT LA CRISE ou AU PLUS VITE

  • Dresser l’inventaire des typologies de risques (en savoir plus sur la cartographie des risques) ; 

  • Déterminer les risques à traiter en priorité, afin de s’attacher en premier à travailler sur les risques ayant une forte probabilité et un potentiel de gravité très élevé, susceptibles de faire ainsi passer les entreprises de nos clients en « zone rouge » ; 

  • Organiser et centraliser l’information sur le risque, dispersée horizontalement entre les différents services et responsables des organisations (qualité, logistique, sécurité, sites industriels, ressources humaines, direction générale…).

4 vues0 commentaire