• Victoire & Vocal

La cellule de crise : qui et pour quelles actions ?

Dernière mise à jour : 9 déc. 2020

La cellule de crise est un outil efficace pour gérer toutes les crises et pour réduire considérablement l’impact négatif qui aurait pu se produire si ce dispositif n'était pas mis en place.



L’importance de constituer une cellule de crise en interne ou en externe relève d’un enjeu majeur pour préserver son image auprès de sa clientèle et de l’opinion publique. De ce fait, il ne faut pas confondre problème et solution, il ne faut pas se focaliser sur un seul point sinon on risque de dissimuler certains aspects de la réalité, il ne faut pas négliger la phase d'analyse sinon on risque de ne pas tirer des leçons de la crise et il faut préciser les rôles de chacun tout en coordonnant leurs actions.


Il est nécessaire de mettre en place 4 cellules satellites supplémentaires qui interagissent sous la responsabilité du coordinateur de la cellule de crise principale. 


  1. La cellule d’anticipation : elle se réunit même en dehors des moments de crise, avec la mission de créer les stratégies à mettre en place en fonction des imprévus et de transmettre des rapports d’évolution dans le temps.

  2. La cellule de communication : elle active une veille régulière, intègre les actualités dans le plan média, communique en interne et suit les évolutions, les baromètres mis en place.

  3. La cellule d'information au public : elle procède au recueil des questions, attentes et besoins extérieurs, transmet les communiqués de presse et gère les interactions avec le public selon la main courante et le plan média.

  4. La cellule de prise d’actions : elle regroupe majoritairement des managers en middle management qui prennent à leur charge l’organisation temporaire et ses évolutions, le pilotage des clients, la gestion des salariés et appliquent les choix commerciaux indiqués dans la main courante.



12 vues0 commentaire