• Victoire & Vocal

L'art d'exploiter son réseau social pour attirer, rencontrer… et vendre ?




Le commerce a toujours été une activité sociale. Avant que nos vies ne soient éclairées par un millier d'écrans remplis de Facebook, Twitter et d'autres coins lumineux d'Internet, les gens demandaient à leur entourage et connaissance des conseils d'achat. Aujourd'hui avec les médias sociaux, les forums et les commentaires en ligne, nous sommes tous devenus des voisins numériques.

Près de la moitié de la population mondiale utilise les réseaux sociaux, ce qui rend les ventes sur les réseaux sociaux plus importantes que jamais.

Ventes sociales ou social selling : Ce mot divise presque certainement n'importe quelle équipe en deux groupes différents. Ceux qui croient que les médias sociaux peuvent favoriser les relations commerciales et ceux qui sont prêts à s'en tenir à des méthodes de vente fiables mais traditionnelles. OK, mais avant de choisir un camp : qu’est ce que cela signifie vraiment ?

Ce terme implique que les vendeurs utilisent les médias sociaux pour leurs ventes, ce qui peut être trompeur. Les ventes sociales font en fait référence au processus de découverte, de connexion et d'interaction avec des clients potentiels et des clients sur les réseaux sociaux. En particulier Twitter et LinkedIn, mais d'autres correspondent certainement à cette définition. Les vendeurs aiment et partagent les messages des suspects, prospects et clients. Le vendeur construit une relation avec l'acheteur ciblé et renforce sa crédibilité en suscitant l'intérêt pour ce qui l'intéresse.

En bref, le social selling ou la vente sociale c’est une méthode de génération de clients potentiels où le personnel de vente peut interagir directement avec eux sur les plateformes de médias sociaux. Au même titre que le mailing, ou le phoning par exemple.

78 % des vendeurs par médias sociaux font des volumes d’affaires plus élevés que ceux qui n’y sont pas encore d’après les chiffres internes de Linkedin. Chez les acteurs B2B, 58,6 % déclarent pouvoir utiliser des outils de vente sociale pour réduire le temps de recherche de compte. Le démarchage téléphonique est de moins en moins apprécié. Le social selling permet un gain de temps et de cibler avec précision et personnalisation.

Le boom du social selling, induit ou intervient à la suite de l’augmentation en social buying des clients. Les recherches en ligne augmentent de manière considérable et donc permettent aux clients de trouver ce qui est plus adapté à leur demande.

Vous n’arrivez pas à atteindre vos cibles ? parce que le confinement rend le phoning complexe ? le mailing est-il trop régularisé avec la RGPD ? Exploitez vos réseaux sociaux pour capter de nouveaux contacts et les convertir en affaires.




Une histoire qui dure, perdure et performe !

Le Social Selling, apparu en 2009 pour la première fois dans des recherches à l’université de Vancouver, est une démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente. Les ventes sociales vous permettent d'utiliser tous les canaux d'exploration commerciale, de trouver de nouveaux clients, d'élargir la portée de vos activités marketing, d'identifier des contacts et de créer de nouveaux modèles commerciaux. Ce type d'approche consiste à mettre en œuvre des outils comme LinkedIn, Twitter, SlideShare ou Facebook, ainsi que des techniques d’inbound marketing afin de générer des prospects, principalement dans des processus de vente B2B.

Pendant que les modèles de vente traditionnels comme l'e-mail ou le téléphone s'essoufflent et se renouvellent, la vente par les réseaux sociaux prend une place durable et stable.

Saviez-vous qu’un commercial arrive à décrocher une discussion qualifiée, il lui faudra pas moins de 22 appels téléphoniques. Quand 3 messages suffisent sur les réseaux sociaux !

Connus de tous majoritairement, l'utilisation des dernières technologies et des outils de connaissance du client vous sont accessibles. Nos équipes chez Victoire & Vocal sont à même de construire la stratégie, les contenus et déployer sur vos réseaux sociaux.

OK, mais de qui et à qui parlez-vous sur quels réseaux sociaux ?

Définir ce qui est le point de départ. Les persona ou l’étude de la cible au sens du détail, est nécessaire pour connaître les profils types de vos clients. Pour diffuser votre message et attirer efficacement votre public à vous, vous devez le connaître dans le détail. Comment cibler une clientèle précise quand on fait du Social Selling ?

Cette étude va déterminer votre méthode de prospection sur les réseaux sociaux. Les questions qui se posent ont toutes pour point de départ la cible. Quelle peine soulageons nous ? Que lui vendons-nous ? Quel est notre client idéal ? Comment l’atteindre ?

LinkedIn, Facebook, Twitter ou encore Instagram, face à ces vastes territoires inexplorés, l’appel des opportunités peut laisser plus de questions que de réponses. Alors prenez conseil ou pensez à regarder ce qui est fait ailleurs.

L’inexpérience se complète grâce aux expériences des autres, l’apprentissage avec des professionnels ou la délégation en confiance. Elle ne peut pas vous stopper dans votre conquête de nouvelles opportunités sur les réseaux sociaux.

L’étude des persona, donc de vos cibles offre la détection du réseau social le plus adapté à vos offres et à votre clientèle. Toutes les cibles sans exception possèdent au moins une page contact dans l’un de ces deux réseaux LinkedIn, Facebook. Si vous proposez des offres aux 14-20 ans TikTok est une bonne option, si la cible est féminine et de plus de 25 ans alors Instagram convient ! Vous devez utiliser vos personas pour les segmenter, par âges, attentes, profils et aborder le réseau social où votre cible est la plus représentée.

>>> Plus d’informations sur les MANDATORIES DES RÉSEAUX SOCIAUX ICI

Si vous souhaitez avoir une bonne performance au niveau de votre stratégie marketing, il est préférable d'avoir un nombre réduit de persona. Certes, l’idée d'atteindre un plus grand nombre de publics est tentante, mais il faut privilégier la qualité et l’efficacité. Que recherchez-vous comme impact ? un achat immédiat de produit en BtoC ou une prise de RDV pour un service BtoB… pour illustrer une synthèse analytique des réseaux Linkedin, Facebook et le petit Twitter pour ajouter du relief.



Et oui ! les cibles que vous choisissez ne se retrouvent pas au même endroit, sur le même réseau social et pour les même raisons. Démarrons donc avec les persona.



2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout